Suède



Quand partir en Suède

Située à proximité du cercle polaire arctique, la Suède bénéficie néanmoins d’un climat doux. Le Gulf Stream ainsi que les vents en provenance de l’Atlantique Nord sont en grande partie responsables de ce climat tempéré. En hiver, la température moyenne descend au-dessous de 0°C dans l’ensemble du pays, tandis qu’en été, elle tourne autour de 17°C. Au-delà du cercle polaire, le soleil est visible 24h sur 24 entre le mois de mai et le mois de juillet. Il glisse sur l’horizon sans jamais se coucher, c’est le fameux soleil de minuit. Par contre, en hiver, le soleil est absent durant une période plus ou moins longue. C’est encore dans le nord que les aurores boréales sont visibles pendant les longs mois d’hiver. Ce magnifique phénomène lumineux est à voir absolument par temps clair et loin de toute construction humaine. Dans le sud du pays, les journées d’été peuvent durer 18 heures.

Que voir et que faire en Suède

La Suède fait partie de la Scandinavie et elle s’étale sur une superficie de 450 000 km² dont près de 50% sont constituées de forêts. Pour visiter toute la Suède, il faut compter pas moins de 15 jours. Stockholm, la capitale, regorge de nombreux musées et de monuments historiques pour ne citer que le Musée national qui rassemble la principale collection artistique du pays, le Musée historique, l’église de Riddarholmen, le Musée nordique, le château Drottningholm Slott, l’Opéra royal… etc. Ne manquez pas de sillonner les ruelles de la vieille ville où certaines maisons datent du début du XVIIème siècle. En été, la visite de l’Archipel de Stockholm constitué d’une centaine d’îles est incontournable. Ensuite, vous pourriez passer par Göteborg, la deuxième ville du pays, célèbre pour ses marchés, sa vieille ville et son Musée Maritimam. Profitez de l’occasion pour vous détendre sur les rives du lac Vänern. Un petit détour par Malmö pour découvrir la forteresse de Malmöhus et la résidence de Turning Torso vous satisfera complètement. Pour contempler les aurores boréales et le soleil de minuit, passez par Kiruna, une ville située bien au-delà du cercle polaire, célèbre aussi pour son hôtel de ville et la base spatiale Esrange. N’oubliez pas de visiter les parcs nationaux tels que le Parc national de Sarek, l’Abisko National Park ou encore le Stenshuvud National Park. Si vous êtes partisan de l’écotourisme, d’immenses forêts et de nombreux lacs vous surprendront en chemin (lac de Vättern, lac de Glan, lac de Roxen… etc).

La Suède en pratique

Côté hébergement, les hôtels ne manquent pas mais tout dépendra de votre budget. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, les prix sont les moins chers en été pour un hôtel doté d’un bon confort avec petit déjeuner compris. Les auberges de jeunesse font légions, même si pour certaines, une carte de membre est requise pour bénéficier d’un tarif avantageux. Si vous décidez de venir à Suède, pensez à réserver et sachez que ces auberges ne reçoivent en général qu’entre 8h et 10h le matin, et entre 17h et 19 h l’après-midi. Pour ceux qui souhaitent un contact direct avec les habitants, rien ne vaut le logement chez eux, c’est beaucoup moins cher que dans les hôtels. Pour ceux qui veulent absolument la tranquillité, des chalets sont disponibles partout en Suède et ils sont loués généralement à la semaine. Enfin, le fameux « droit de chacun » autorise de planter sa tente un peu partout, à condition de ne pas rester plus de trois jours au même endroit.
Pour un séjour en Suède, n’oubliez pas la carte européenne d’assurance maladie. Cette carte est strictement personnelle et est valable pour un an. Dans le sud du pays, les tiques sont particulièrement à craindre car elles peuvent transmettre l’encéphalite et la maladie de Lyme. Toujours dans le sud, vit le seul serpent venimeux du pays, la vipère péliade. Dans le nord, méfiez-vous des rongeurs comme les campagnols vecteurs de la Sorkfeber, une maladie caractérisée par une forte fièvre, des douleurs musculaires et surtout des atteintes rénales. Heureusement, la guérison est spontanée au bout de quelques semaines.

Pour aller en Suède, l’avion est le moyen de transport le plus pratique. D’autant plus que des compagnies low cost proposent des tarifs pratiquement à la portée de tous. Pour ceux qui ne sont pas pressés, les voyages en ferry au départ de la Pologne ou du Danemark sont très agréables. A l’intérieur du pays, circuler en train comporte plusieurs avantages. Avec un seul billet, vous pouvez emmener avec vous deux enfants de moins de 16 ans et les billets réservés une semaine à l’avance coûtent moins chers. Plusieurs forfaits sont proposés à l’instar du forfait Scanrail, valable pour deux mois et qui permet de circuler librement pour 5 ou 10 jours. Si vous choisissez la route, sachez que le permis français est valable en Suède. Les stations-service étant rares dans le nord, il est primordial de se procurer gratuitement la carte des stations qui mentionne également les aires de repos. Les autoroutes sont accessibles gratuitement, la vitesse y est limitée à 100km/h. N’oubliez pas d’allumer vos feux de croisement de jour comme de nuit. Par avion, SAS et Skyways desservent les 15 aéroports régionaux. Certains trajets coûtent moins chers par rapport au train. Enfin, vous pourriez rallier Stockholm et Göteborg par le Göta Canal où le trajet durera 3 à 4 jours.

Une réponse à “Suède”
  1. Nathalie dit :

    Bonjour,

    Où peut-on se procurer la carte des stations services de la Suède ??
    Merci

  2.  
Répondre