Tunisie



Quand partir en Tunisie

TunisieLes régions côtières, plus particulièrement dans le nord, et les montagnes du nord ont un climat typiquement méditerranéen avec peu de pluie.
Il peut, occasionnellement, pleuvoir au début de l’été et en automne mais les étés sont agréables et chauds.

Il peut neiger quelques jours par an sur les terres plus élevées mais cela reste rare sur la côte.

Dans le centre du pays, les températures peuvent tomber très bas avec quelques gelées occasionnelles.
Il y fait beaucoup plus chaud en été que sur les côtes.
Vers le sud, le climat devient progressivement plus sec et les températures peuvent monter très haut.
Il peut y avoir de fortes averses au printemps et à l’autonme même si elles restent rares.

Le soleil peut briller jusqu’à 12 par jours en été et se limite à une huitaine d’heures en hiver.

Les vents du Sahara peuvent affecter tout le pays, en particulier au Printemps quand une dépression du Golfe de Gabes diriges les vents.

Pour une visite des oasis et du sud, on conseille évidemment d’éviter les mois d’été, torrides et difficilement supportables. Le début du printemps et l’automne sont les saisons privilégiées pour ces régions. La côte est agréable toute l’année, bien que froide l’hiver.

Que voir et que faire en Tunisie

La Tunisie est un pays riche d’histoire et est de ce fait un pays très intéressant du point de vue touristique. Effectivement, elle a été témoin d’évènements décisifs dans l’histoire antique et dans l’évolution de l’islam. Elle abritait autrefois une civilisation brillante dans la partie de la Méditerranée. A l’époque de l’Antiquité, cette « civilisation » mettait à défi la domination militaire et politique de Rome. Il s’agit de la ville de Carthage. Cette cité a été pendant plus d’un siècle de guerre, le témoin d’une époque de conflit où Rome a failli tomber en ruines. Les deux guerres puniques ont laissé une séquelle dans l’Histoire romaine. Aujourd’hui encore, les ruines de la ville d’Hannibal rappellent encore à la fois la lumière de cette civilisation et de sa désolation. Vous pourrez visiter Tunisie rien que pour les ruines de Carthage. Dans les parties modernes de la ville actuelle, un musée national abrite alors fièrement des objets issus de l’ancienne cité. Suite à la défaite du chef carthaginois Hannibal à Zama en 202, la ville de Carthage est devenue une cité romaine. De ce fait, les vestiges romains sont également abondants. Une petite visite dans les thermes d’Antonin, l’empereur romain s’impose alors.

Mais la capitale, Tunis est aussi une des plus grandes villes du Maghreb et mérite donc tous les éloges. Si la Tunisie est un des plus grands pays de l’Afrique (du point de vue de l’économie), Tunis est automatiquement le miroir de cette grandeur. Dans la capitale, les souks se mêlent aux mosquées. Cette amalgame constitue le charme de la ville. Si les commerçants abondent, les marchands de parfums et les marchands d’épices aux milles saveurs sont les plus remarquables. La partie moderne de la ville est très proche de la modernité européenne avec des cafés à terrasse bordant les rues.

La faune et la flore tunisiennes sont inestimables du fait de l’originalité de la flore et de la raréfaction de la faune. Concernant la flore, le climat fait que le sud du pays est pauvre en terme de diversité et de population. Au contraire, le nord ouest est constitué de forêts généreuses dont la majorité est recouverte de chênes et de lièges. Quant à la faune, elle a été victime d’une extinction progressive qui a commencé dès l’Antiquité avec les exploitations d’animaux pour la consécration des jeux de cirque (lions, tigres et autres fauves). Mais on peut toujours visiter quelques parcs qui abritent jalousement des gazelles et des sangliers. La faune désertique est constituée essentiellement de serpents tels que les vipères des sables, et de scorpions.

La Tunisie en pratique

La Tunisie est une destination bon marché. Compte tenu de son charme, les prix d’hébergement, de restauration sont largement abordables. Avec un budget journalier d’une cinquantaine d’euros, vous profitez de ce charme au maximum. Pour un peu moins vous vivrez avec les options classiques en tant que touriste ou visiteur tandis que si vous divisez ce premier budget en deux, vous pourrez tout de même vous en sortir en sachant toutefois que vous devrez être très prudent dans vos dépenses.

Destination phare du continent africain, la Tunisie ne présente pas de gros risques de maladies de la région sub saharienne, tels que les risques de contraction du paludisme ou de la fièvre jaune. Normalement, vous ne risquez pas les piqures des mouches tsé-tsé. Le pays est un des plus sûrs de la région du Maghreb du point de vue sécurité et notamment vis-à-vis des attentats terroristes.

Si vous décidez de vous rendre en Tunisie, vous pouvez le faire en avion. C’est plus rapide surtout si vous partez de la France. Néanmoins, des bateaux assurent le transport maritime reliant l’Europe (depuis la France et l’Italie) et la Tunisie. Depuis la Libye, vous pouvez également rejoindre le pays par voie autoroutière sous réserve d’obtention d’un visa. A l’arrivée, les taxis collectifs ne sont pas du tout chers pour circuler en ville. Toutes les villes du pays peuvent être reliées par des bus qui sont très confortables. Le réseau de chemins de fer est relativement satisfaisant, desservant des villes telles que Sousse et Sfax ou encore Gabès.

Répondre