Liban



Quand partir au Liban

Beyrouth - LibanBordé par la Méditerranée avec près de 240 km de côte, c’est un climat méditerranéen qui prévaut sur tout le Liban.

Toutefois, si les saisons sont caractérisées par des étés secs et chauds sur la majorité du territoire, les hivers y sont pourtant très doux mais pluvieux. Les régions montagneuses présentent, quant à elles, un climat plus rude. En effet, les hivers très froids y sont assortis de chutes de neige importantes, avec des étés très chauds et secs.

Ainsi, en fonction de votre destination, pour pouvoir profiter de votre séjour, nous vous conseillons d’y aller entre le mois de mars et le mois de juin ou entre le mois de septembre et le mois de novembre car les températures y sont plus clémentes.

Pour information, sachez par exemple qu’à Beyrouth, il fait, en général, 21°C au mois de mai et au mois de novembre. En plein été, vous pourrez profiter d’une mer à 28°C.

Pays montagneux du Proche-Orient, le Liban, au-delà de son histoire mouvementée, est également un pays qui vaut la peine d’être découvert. Avec ses quelques 10 400 km² de superficie, le Liban est une destination multi-ethnique encore méconnue et souvent redoutée. Suivez le guide pour un voyage virtuel vers le Liban.

Que voir au Liban ?

Le Liban est un pays riche d’Histoire avec des vestiges qui datent de plusieurs milliers d’années. Les sites archéologiques y sont donc très nombreux. Aussi, vous aurez tout le loisir de visiter une multitude de villes antiques à travers tout le pays en commençant par sa capitale, Beyrouth. Vous y admirerez la Grande Mosquée Al-Omari, également appelée Cathédrale Saint-Jean, ou encore les cinq colonnes romaines. N’oubliez pas non plus les thermes avec ses mosaïques byzantines. Tyr, inscrite dans la liste des patrimoines mondiaux par l’UNESCO, ancien port phénicien, présente de nombreux aqueducs et autres hippodromes datant de l’occupation romaine. A Anjar, vous aurez l’occasion de visiter le Grand Palais ou les ruines de la Mosquée. Tripoli est également une ville incontournable de votre voyage. Découvrez donc la citadelle Saint-Gilles ou la Grande Mosquée sans oublier le hammam izz ed-Dine ou la Tour du Lion qui date du XVe siècle. N’oubliez pas non plus la ville de Khalil Gibran. Située à près de 1400 m d’altitude près de la mythique forêt de cèdre, visitez le musée de Gibran et ses toiles ainsi que sa tombe. Quant à Byblos, cité de renom, vous y visiterez le « Mur primitif » avec les 9 tombes royales sans oublier les fondations du temple al-Shaped.

Que faire au Liban ?

En tant que pays des monuments historiques, vos activités lors de votre séjour au Liban seront principalement axées sur les visites des vestiges mais sans pour autant s’y limiter. Ainsi, vous pourrez jouer les apprentis archéologues sur certains cites et aider des chercheurs dans leurs fouilles le temps de quelques heures. Pour ceux qui sont plus versés dans les activités balnéaires. Vous pourrez faire de la plongée ou du trekking. Dans la ville de Bcharré, située à près de 1 400 m d’altitude, vous pourrez même faire du ski alpin ou du ski de fond. Le parapente peut également y être pratiqué en été en plus de la spéléologie.

Évidemment, vous pourrez tout autant faire des achats très intéressants dans les marchés ouverts et les magasins spécialisés dans les articles artisanaux. Ainsi, les tapis y sont réputés pour être particulièrement beaux avec des finitions minutieuses. Les bijoux en argent sont également des articles à acheter absolument. Sans oublier les céramiques ou les articles en verre soufflé. A Jezzine, vous pourrez, par ailleurs, visiter sa célèbre coutellerie et ramener dans vos valises quelques spécimens rares.

Le Liban en pratique

Pour votre voyage au Liban, il faudra prévoir avant tout un budget transport. Située à 4 heures de Paris, Beyrouth est desservie par des vols directs. Vous n’aurez pas besoin d’un visa pour vous y rendre mais, selon les compagnies aériennes, vous devrez compter jusqu’à 650 euros pour votre vol aller et retour.

Pour votre hébergement, vous aurez le choix entre une multitude d’hôtels. Vous aurez le choix entre des hôtels internationaux ou des établissements plus modestes. A Beit ed Dine, vous pourrez jouer les pachas et loger au Mir Amine Palace, un ancien palais. Accueil chaleureux, personnel cordial … tout sera fait pour vous rendre le séjour agréable. Pour votre budget, vous devrez compter pour un séjour d’une semaine, pas moins de 1 200 euros, en moyenne.

Côté gastronomie, vous pourrez goûter au plat national : le taboulé ou du kebbé qui est un plat de viande de mouton et de blé concassé. Evidemment, vous goûterez au « mezze » qui est un assortiment de 40 plats ou à l’hommos, une purée à base de pois chiche. Les feuilles de vigne farcies sont également des plats très appréciés autant que les falafels. Pour les boissons, l’arak est l’alcool local pris avec les mezzes. Notez toutefois que les restaurants musulmans ne servent pas de boissons alcoolisées. En guise de dessert, prenez des dattes ou des oranges.

Côté vaccin préalable, il n’y en a aucun, il en est de même pour les précautions particulières. Retenez toutefois que l’eau n’y est pas potable partout, aussi, vous allez devoir préparer un budget supplémentaire pour l’eau minérale. Du fait des moustiques, n’oubliez de vous enduire régulièrement de crème anti-moustique, notamment pour vos soirées en plein air. Pendant la journée, il va sans dire que les crèmes solaires sont obligatoires au même titre que les lunettes et autres protections contre les coups de soleil.

Pour tous vos déplacements, la voiture s’avère être le meilleur moyen. En effet, en trois jours, vous aurez fait le tour du pays et de ses principales villes. Vous pourrez aussi louer une voiture ou un taxi. Pour des petits prix, vous pourrez tout de même prendre le bus mais les liaisons sont irrégulières. Cependant, pour votre sécurité, rappelez-vous qu’il est strictement recommandé de ne pas s’approcher des zones frontalières avec Israël et d’éviter absolument les camps palestiniens.

Répondre