Pérou



Quand partir au Pérou

PérouLa cordillère des Andes, les côtes pacifiques, les forêts amazoniennes, contribuent à donner au Pérou un charme naturel incomparable. Le climat du pays est aussi diversifié que sa géographie.

Du mois de janvier au mois de février, il pleut énormément mais c’est aussi la période des festivals, aussi, les touristes affluent-ils toujours.

Pour effectuer une ascension de la cordillère des Andes, la saison sèche, entre le mois de juin et le mois d’août, est conseillée. La forêt amazonienne connaît une saison moins humide, propice pour les randonnées au mois d’avril jusqu’au mois de novembre.

Toutefois, la saison de pluie entre le mois de décembre et le mois de mars est souvent constituée par une alternance de quelques heures de pluie et de soleil éclatant. Vers la fin du mois de décembre jusqu’à la fin du mois de mars on peut se prélasser sur les longues plages des côtes. Le reste de l’année, les sables sont couverts de brumes.

Que voir et que faire au Pérou

Chaque région du Pérou mérite une visite. Les amateurs de randonnées, d’alpinisme et d’escalade trouveront leur bonheur dans la cordillère des Andes. Le mont Huascaran, à 6000m d’altitude, le point culminant de cette chaîne de montagne, est le but à atteidre. Une fois au sommet, un magnifique panorama composé de profondes vallées et de lacs s’offre à vos yeux. La piste la plus empruntée est celle de l’Inca Trail. Elle est longue de 33 km et s’effectue en trois jours. En outre, les adeptes des sports aquatiques pourront profiter du fleuve Urubamba, dans les environs de Cuzco pour un petit rafting en eau douce ou s’aventurer dans le fleuve de Yarinacocha pour une virée en kayak. Vous pouvez aussi tout simplement naviguer du côté du lac Titicaca, le plus haut lac navigable du monde. Dans la région de la côte pacifique, on peut découvrir des oiseaux palmipèdes rares, des pingouins, des flamants roses. La réserve nationale de Paracas vous est ouverte pour admirer d’autres animaux légendaires tels que les lions de mer, les condors ou les immenses méduses de 70 cm de diamètre.

Afin de connaître un peu plus sur les cultures et les traditions péruviennes, le plus simple c’est de faire un tour dans les musées tel que le Musée de l’or ou encore de visiter les catacombes de San Francisco. Si remporter un petit souvenir de Pérou vous tente, il vous est recommandé d’aller dans le village de Shipibo. Les tissages, les poteries et les objets d’art que les artisans vous y proposeront sont d’une beauté authentique, vendus à des prix modiques. Si vous passez par Cuzco, ne ratez surtout pas les ruines de la cité de Machu Picchu, vestiges de la civilisation inca.

Le Pérou en pratique

Au Pérou, les hôtels affichent souvent complets en haute saison et en période de fête. Une réservation s’impose alors si vous désirez s’y rendre pendant ces périodes. Les hôtels affichent un tarif de 4 euros la nuit pour les budgets restreints et jusqu’à 90 euros et plus pour les établissements hôteliers de haut standing. Vous pouvez vous offrir un plat respectable à partir de 4 euros, et pour un menu plus distingué, comptez à partir de 17 euros. A Lima, c’est à Barranco que vous trouverez les hôtels et les restaurants à des prix abordables et ceux qui sont d’une catégorie élevée se situent dans les environs de Miraflorès.

Le Pérou connaît depuis quelques temps une recrudescence de vols et d’agressions. Cela résulte de l’augmentation de la paupérisation. Il est alors recommandé d’être prudent, même dans les lieux touristiques. Les plages bordant directement Lima sont les principaux repaires des délinquants. Il est fortement déconseillé de s’y aventurer. Méfiez-vous des personnes qui proposent de vous servir de guide ainsi que des taxis qui ne sont pas autorisés.

L’aéroport international Jorge Chavez est la porte de Pérou où avec les avions d’Air France on y atterrit après un transit par Bogota. En outre, les compagnies Aero Continente et l’Aero Condor assurent des liaisons à l’intérieur du pays. Les bus prévus pour les longues distances sont intéressants pour se déplacer d’une région à une autre. Leurs tarifs sont assez abordables. Pour rejoindre les lieux isolés, il est très fréquent de recourir aux camions dont les tarifs sont fixés selon la distance à parcourir. Si vous préférez la route mais que vous souhaitez plus de confort, vous pouvez opter pour la location de voiture. Dans ce cas, la souscription à une assurance est vivement recommandée car les accidents de la route sont fréquents au Pérou. Il existe également des trains qui relient les côtes aux Andes. Ceux-ci sont assez confortables et avec des tarifs raisonnables.

Répondre