Thaïlande



Quand partir en Thaïlande

ThaïlandeL’ancien royaume du Siam s’étend sur une surface de 513 120km². La diversité de son relief est à l’origine d’une succession de terres fertiles, de régions sèches ainsi que des montagnes et des kilomètres de plages. Le climat de la Thaïlande est caractérisé par un régime de mousson, ce qui fait que presque la totalité du pays est sujette à l’humidité, surtout la région Sud qui est régie par deux moussons. En revanche, la région Nord souffre de la sècheresse, notamment durant la saison sèche où la température peut atteindre les 39°C. A l’Est de Thaïlande, la température moyenne est de 13°C lorsqu’il fait plus frais. La période entre le mois de Novembre jusqu’au mois de Mars est la meilleure saison pour un voyage en Thaïlande car il pleut moins et il fait moins chaud pendant ces quelques mois.

Que voir en faire en Thaïlande

La Thaïlande est célèbre pour sa culture et sa tradition qui, la plupart remonte déjà à une époque lointaine. Les nombreux temples s’éparpillant dans tout le pays sont d’ailleurs les témoins de cet attachement à la tradition mais aussi à la religion bouddhiste. Parmi beaucoup d’autres, il y a autour du Quartier de Ko Ratanakosin, le Wat Pho, le plus vieux temple de Bangkok et le plus visité pour son immense bouddha couché. En Ayuthaya, vous aurez le plaisir d’admirer la splendeur des temples qui ont été construits au XIVème siècle jusqu’au XVIIIème siècle. A Chiang Mai, il existe plus de 300 temples en bois.

La Thaïlande est également connue pour les différentes festivités composées de rites, d’offrandes et de différentes manifestations culturelles. Nous signalons entre autres le That Phanom Festival qui est célébré toutes les dernières semaines du mois de janvier, en l’honneur du Stupa bouddhique. La célébration se tient dans la province de Nakhom Phanom. Le Loi Krathong est sans doute l’un des rituels thaïlandais les plus anciens. Il se fête au mois de Novembre, une nuit de pleine lune où les paniers en forme de lotus garnis de fleurs et d’autres offrandes sont déposés dans les rivières.

D’autre part, la Thaïlande possède 80 parcs nationaux dont 18 sont des parcs aquatiques. Vous aurez ainsi la possibilité d’effectuer des randonnées dans des endroits pittoresques comme les cascades de la région de Ko Samui ou d’admirer les nombreuses variétés d’arbres fruitiers ainsi que les innombrables espèces de fleurs comme les orchidées sans parler des plaisirs de la plongée sous-marine et de la planche à voile.

La Thaïlande en pratique

Beaucoup de compagnies aériennes étrangères desservent la Thaïlande. Pour les vols à l’intérieur du pays, la compagnie THAI les assure régulièrement vers les vingt-deux aéroports. Notons que celui de Bangkok se trouve au Nord de la ville, à 25 km. Pour se déplacer afin de visiter le pays, vous pourrez prendre les trains qui sont certes un peu plus lents que les bus mais qui sont plus sûrs et plus confortables. Vous pourrez également essayer les samlor ou tuk-tuk, ces petits véhicules à trois roues, ou encore les songthaew, ces sortes de camionnettes découvertes.

Arrivé en Thaïlande, vous n’aurez aucun mal à trouver des hôtels descentes et confortables. Ceux qui se regroupent dans Sukhumvit Rd et dans Silon-Surawong Rds sont des hôtels de catégorie moyenne. Les moins onéreux se trouvent dans le quartier chinois ainsi que dans Bunglamphu et dans Siam square. Il existe également trois hôtels de luxe au Bangkok : le Shangri-La, l’Oriental et le Régent. Quant à la restauration, cela ne devrait pas vous poser aucun souci car où que vous alliez, les restaurants de toutes les catégories ne manquent pas, vous n’aurez que l’embarras du choix. Signalons seulement que c’est à Thonburi ou dans les quartiers ouvriers que vous trouverez les moins chers.

Signalons ensuite que la Thaïlande se trouve dans une zone sujette aux tremblements de terre. Elle a subi également le passage du tsunami du 26 décembre 2004. Si vous êtes surpris par l’une de ces catastrophes naturelles en Thaïlande, il est fermement recommandé de suivre toutes les mesures de sécurité imposées par les autorités locales. Concernant toujours la sécurité, la Thaïlande présente un risque assez élevé d’attentat notamment dans l’extrême Sud du pays, à la frontière commune avec le Cambodge. Il est alors fortement déconseillé de s’aventurer dans les villes de Narthiwat, de Songkhala, de Yala ou de Pattani, ni autour du temple Preah Vihear même en compagnie d’un guide.

Concernant la santé, la Thaïlande est l’un des pays où l’on a détecté la grippe aviaire. Par mesure de précaution, il faut éviter tout contact avec les volailles ainsi que les oiseaux lorsque vous visitez un parc. Il faut également éviter les marchés de volailles et les fermes d’élevage. En outre, l’usage des répulsifs contre les moustiques est de rigueur, de jour comme de nuit, afin de ne pas contracter le paludisme, la dengue ou l’encéphalite japonaise.

Répondre