Malte



Quand partir à Malte

La République de Malte, placée au centre du bassin méditerranéen, est l’un des pays les plus ensoleillés d’Europe. Elle bénéficie toute l’année d’un beau temps et de températures agréables. Cependant, l’île est située à moins de 400 km des côtes lybiennes et les étés peuvent se révéler caniculaires.

Ainsi, il vaut mieux s’y rendre entre mars et juin pour éviter la saison des pluies (de novembre à février) et être à l’abri des trop fortes chaleurs. Les prix sont également plus bas à cette époque de l’année, comparés à ceux pratiqués pendant la haute saison touristique qui coïncide avec les grandes vacances scolaires, en juillet et août. L’automne est également une saison agréable pour découvrir Malte

Que voir et que faire à Malte

Malte est un paradis de la plongée sous-marine et des croisières au large, à la découverte des petites îles qui forment ce charmant archipel. Bien que les côtes qui bordent chaque portion de terre soient escarpées et taillées abruptement dans la roche, elles regorgent de petites criques et de belles plages tranquilles, comme celles de la baie de Gnajna, de la baie Dorée ou de la baie Saint-Georges. Mais au-delà des simples joies de la mer, Malte propose aussi un parcours riche en émotions, surtout pour les amateurs d’histoire et d’archéologie. La Cottonera, formée par les trois villages pittoresques de Vittoriosa, de Senglea et de Cospiana, est par exemple l’endroit idéal pour découvrir l’une des premières formes d’habitations humaines. En effet, à Paola se trouve un impressionnant réseau de grottes souterraines, classé au patrimoine mondial de l’Humanité de l’UNESCO, construit il y a près de 4 400 ans et dont la visite vaut largement le détour. C’est également le cas des temples de Hagiar Kim, à Qrendi, qui ont été bâtis vers 3 800 ans av. J.-C. et dont l’état de conservation est tout simplement étonnant.

La destination la plus touristique de l’archipel de Malte est sans conteste La Valette, située sur une péninsule au nord-ouest du pays, et qui a été fondée par Jean Parisot de La Valette en 1565. La ville abrite aujourd’hui de nombreux bâtiments officiels et administratifs, comme la résidence du Premier Ministre, à l’Auberge de Castille, qui côtoient des édifices datant du Moyen Age. Des vestiges de fortifications datant du XVIè siècle sont encore visibles, tout comme le fort Saint Elmo où se déroulent régulièrement des reconstitutions très réalistes des batailles d’antan. Les jardins d’Upper Barrakka donnent aussi une vue imprenable sur les environs et la visite de la cathédrale baroque de Saint-Jean ravit les amateurs d’art. Deux tableaux du Caravage y sont notamment exposés, ainsi que des instruments de torture datant de l’Inquisition. Pour trouver un peu de tranquillité et savourer en toute quiétude les trésors de Malte, il faut se rendre à Comino où aucune voiture ne circule et qui est la plus petite ville de l’île, ou bien à Mdina, construite il y a 3 000 ans et où vivent les grandes familles aristocratiques maltaises. Les monuments historiques comme le Palazzo Falzon, bâti en 1495, y sont construits en grand nombre et le cadre est calme et reposant. Enfin, il ne faut pas manquer Gozo au large de laquelle se trouve la fameuse grotte de Calypso, ainsi que la baie de Ramla qui est un véritable paradis pour les plongeurs.

Malte en pratique

Même si Malte n’est pas encore une station touristique très fréquentée comme Ibiza ou Saint-Tropez, l’arrivée de plus en plus massive de voyageurs a fait monter la petite criminalité en flèche ces dernières années. Attention donc au vol à la tire, sans sombrer dans la paranoïa. Sur le plan de la santé, Malte ne présente aucun danger apparent et aucun vaccin n’est requis pour s’y rendre.

Pour passer un agréable séjour à Malte, le budget moyen est sensiblement équivalent au budget nécessaire pour des vacances en France. Les établissements hôteliers et de restauration sont nombreux, dans toutes les gammes de prix. Une chambre ordinaire mais confortable vous coûtera aux alentours de 40 euros et un repas dans un restaurant de moyenne gamme vous reviendra environ à 15-20 euros par personne.

Plusieurs compagnies aériennes comme Air Malta, Air France-KLM et Lufthansa desservent régulièrement La Valette et la relie aux autres capitales européennes. Sur place, la bicyclette, le bus et le ferry sont les meilleurs moyens de se déplacer d’un endroit à l’autre car la location de véhicules coûte cher. Attention : les maltais conduisent à gauche !

Répondre