Jordanie



Quand partir en Jordanie

JordanieLa Jordanie, pays du Moyen-Orient, jouit en général d’un climat très chaud et désertique et les pluies sont donc plutôt rares. Sur le plateau oriental, là où se dressent toutes les plus grandes villes du pays, le climat est beaucoup plus clément que dans la vallée du Jourdain ou encore dans le désert. Cette partie du pays connaît un hiver plutôt court mais très marqué avec une température avoisinant les 7°C et des vents très froids.

Phénomène marquant les différences régionales au niveau du climat, la ville d’Amman connaît même parfois des chutes de neige en hiver. Au mois de janvier, la température moyenne diurne atteint à peine les 15 °C contre 34 °C durant les autres mois de l’année.

Les étés sont caniculaires en Jordanie, et comme dans la plus grande partie du Moyen Orient, les périodes favorables au voyage sont les intersaisons : d’avril à juin et de septembre à novembre.

Que voir et que faire en Jordanie

Amman, la capitale jordanienne, fut connue au temps de l’Empire Romain sous le nom de Philadelphie. C’est sans surprise qu’elle abrite donc un théâtre romain et un nymphée. Elle est agréable à visiter avec ses marchés artisanaux et ses musées témoins de son histoire et de sa richesse culturelle. Continuez la découverte de la Jordanie en allant à la découverte de la cité nabatéenne de Pétra située entre la ville d’Amman et celle d’Aqaba. C’est sans doute la sculpture la plus grande du monde, car tous les édifices qui la composent ont été taillés dans la roche. Cette immense réalisation fut l’œuvre d’un peuple nomade venu d’Arabie occidentale et date du VIè siècle avant Jésus-Christ. Pour accéder au site, vous devrez passer par une étroite faille, longue d’un kilomètre, taillée également dans de la roche. La vue du « Khazneh » qui veut dire « trésor » constitue le summum de la visite de Pétra. Ce site unique au monde est reconnu comme un patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Le Wadi Rum, situé tout prêt de Pétra, rend le site encore plus beau. Ce désert unique est caractérisé par des roches aux formes uniques et stupéfiantes érodées par le sable et le vent. La découverte de ce site peut se faire à dos de chameaux ou en 4×4. Il est aussi recommandé de passer voir les « châteaux » du désert localisés à l’est de la capitale. Loin d’être de vrais châteaux forts, ce sont plutôt des belles résidences équipées d’un système hydraulique et des bains. Ils furent le lieu de villégiature et de plaisance des califes omeyyades. La ville d’Aqaba est plus distrayante avec ses clubs de plongée et son décor sous-marin exceptionnel. C’est l’endroit idéal pour ceux qui aiment le tourisme balnéaire.

La Jordanie en pratique

Voyager en Jordanie se révèle assez abordable. Une chambre d’hôtel propre vous sera facturée aux environs de 20 euros. Vous limiterez également vos dépenses en mangeant la nourriture locale plutôt qu’une cuisine occidentale préparée uniquement pour les touristes. Vous en profiterez pour découvrir la gastronomie jordanienne.

Touché de plein fouet par l’épidémie de grippe aviaire, la Jordanie est considérée par l’OMS comme un pays à risque. Il est donc primordial que vous preniez les mesures de précaution nécessaires au cours de votre voyage. Restez le plus loin possible de toute volaille et ne consommez que des aliments bien cuits. Ne consommez des aliments crus comme les salades, les glaces ou les jus de fruits artisanaux que dans les restaurants recommandés.

Le dépistage du VIH n’est pas obligatoire avant d’entrer en Jordanie. Toutefois, une prolongation de la durée de séjour de plus de 3 mois n’est possible qu’après un test de séropositivité négatif. Le bon déroulement de votre séjour passe par un respect inconditionnel des us et coutumes locaux. Tout au long de l’année, il est interdit de consommer de l’alcool dans les lieux publics sauf dans les hôtels et les restaurants. Au cours du jeûne du Ramadan, ne mangez et ne buvez que dans les hôtels et les restaurants.

Concernant le transport à l’intérieur du pays, les transports publics composés de mini-bus et de taxis sont peu onéreux et permettent de découvrir toute la Jordanie. Vous pourrez aussi louer un véhicule auprès de l’une des agences existantes. Le réseau ferroviaire existe mais il est réservé au transport de marchandises.

Répondre