Slovénie



Quand partir en Slovénie

La république de Slovénie est un territoire de 20 256 km² et compte une population globale de 1 970 000 d’habitants. La Slovénie a un climat continental avec un été chaud et un hiver plus ou moins rude. Ce climat en fait une destination de choix autant en été qu’en hiver. Les meilleurs moments pour y aller sont les mois d’avril et la mi-octobre. Sports extrêmes en été et sports de glisse en hiver, voilà ce que vous réserve la Slovénie. Aussi, selon vos préférences, vous êtes libres de venir y séjourner toute l’année.

Que voir et que faire en Slovénie
Les activités proposées aux touristes sont nombreuses. Pour les amoureux de sport, le ski se pratique beaucoup en Slovénie notamment de décembre à mars sur les pistes de Vogel. D’ailleurs, le pays organise plusieurs évènements d’envergure internationale chaque année. Ainsi, les championnats internationaux de slalom géant et de slalom féminin se tiennent dans le sud ouest de Maribor durant le mois de janvier et l’épreuve internationale de saut se tient en mars à Planica. Quant aux randonnées, vous pourrez en faire dans les parcs nationaux de Triglav. A Bahinj, le rafting sur la Soca est à l’ordre du jour tandis que le vélo est très apprécié aux alentours de Bled, Bahinj et Otocee. D’autres événements sont aussi à la une dont le festival du printemps de Kurentovanje qui se tient en février à Ptuj et qui est le festival le plus important du pays. D’autres festivals, certes moins populaires mais tout aussi importants, restent aussi à voir comme le festival international d’été de Ljubljana qui se tient de juillet à août ou le festival de Lent, dans la région du Maribor, qui présente le folklore local ainsi que la richesse culturelle du pays qui se tient au mois de juillet ou encore le bal des vaches à Bohinj, à la mi-septembre.

Tout au long de votre séjour, découvrez la capitale : Ljubljna. Site culturel étonnant, Ljubljna abrite entre autres les mussées d’art moderne de Slovénie, d’archéologie, d’ethnologie ainsi que d’histoire. Les divers édifices religieux, construits sous les Hasbourg au XIVè sont toujours d’ailleurs la preuve que Ljubljna mérite bien son appellation « la blanche ». Les Alpes Juliennes qui se trouvent à 51 km au nord de la capitale intérèsseront particulièrement les alpinistes. La visite du château de Bled peut également se révéler passionnante. Les grottes de Skocjan situées à 110 km de la capitale passionneront autant les spéléologues avertis que les amateurs. Si les montagnes ne vous tentent pas, il reste les rivières, comme la Soca, qui peuvent offrir des sensations fortes pour ceux qui veulent faire du rafting. Après les émotions fortes, il sera possible de voir le potentiel historique de ce lieu grâce notamment au musée qui retrace son histoire depuis la première guerre mondiale. Pour changer d’air et se relaxer, rien de mieux que la station thermale de Rogaska Slatina. Evidemment, vous pourrez toujours séjourner dans une station balnéaire située à 20 km de là.
La Slovénie en pratique
Les moyens de locomotion les plus utilisés dans ce pays sont les bus. Ils relient généralement la capitale Ljubljana aux autres points importants du tourisme comme les Alpes Juliennes, Bled, Bohinj… Le train, quant à lui, traverse la vallée de la Soca et dessert d’autres zones où la ligne ferroviaire est toujours présente. Pour ce qui est du transport aérien, Adria Airways, la compagnie nationale, relie Brnik, l’aéroport de la capitale, aux autres capitales européennes. Cette compagnie relie aussi Ljubljana à Tel-Aviv. Il est à noter que la taxe de départ du territoire est incluse dans le prix du billet.

Les frais d’hébergement varient selon la catégorie de l’établissement où vous séjournez. Et en ce qui concerne la sécurité, la Slovénie est réputée pour être calme et pour avoir un taux de criminalité assez bas. Il ne reste que les risques sismiques, communs à tous les pays des Balkans comme danger potentiel. Ces risques sont très présents aux alentours de la capitale et de la région de Krsko. Dans les cas de tremblements de terre, il faut suivre les directives anti-sismiques et prévenir l’ambassade après l’arrêt des secousses pour rassurer vos proches.

Côté santé, il vous faudra prévoir une carte européenne d’assurance maladie avant de partir pour la Slovénie. Les centres chirurgicaux publics fournissent des services satisfaisants mais suivant la préférence, un malade pourra intégrer le « centre chirurgical de Rozna Dolina », une clinique privée qui a ouvert ses portes récemment. Il faut aussi prévoir des moyens de prévention et de lutte contre les tiques ainsi que contre les cas probables de grippe aviaire. Mis à part cela, rien de particulier à signaler donc bon séjour !

Répondre