Guyane



Quand partir en Guyane

guyaneLa Guyane est un département français d’outre-mer situé sur la côte Nord-Ouest de l’Amérique du sud. Son climat est de type équatorial. Le mois de juillet jusqu’au mois de décembre correspondant à la période sèche, la température est alors très agréable.

La saison de pluie dure de janvier jusqu’au mois de juin. Cependant, pendant les deux premiers mois, la pluie ne tombe pas encore abondamment et ne risque pas vraiment d’être incommodante. C’est surtout au mois de mai que l’averse fait rage.

Les régions côtières, quant à elles, sont soumises au régime des alizés presque toute l’année, avec une température qui environne les 28°C. La température annuelle moyenne de 17°C dans tout le pays nous fait dire qu’il peut se visiter toute l’année. La période des Carnavals a lieu en janvier et février. Les festivités qui vont avec attirent beaucoup de touristes venant de tous les pays.

Que voir et que faire en Guyane

La Guyane est un lieu de brassage de peuples d’origines diverses. Les Amérindiens, les H’mong et les Noirs-marrons vivent côte à côte et apportent chacun leurs cultures et leurs traditions. Dans l’artisanat, chaque peuple a sa spécialité. Les Amérindiens sont doués pour les vanneries, les H’mong sont habiles pour broder des nappes, confectionner des hamacs, etc les Noirs-marrons sont adroits pour la sculpture sur bois. Les Carnavals sont les occasions de faire connaissance avec chaque ethnie. Vous assisterez, à de nombreuses et diverses festivités qui, pour la plupart, se déroulent dans la rue. Les fêtes débutent à l’Epiphanie pour ne se terminer qu’au mercredi des Cendres. C’est une opportunité à ne pas rater pour vous familiariser aux danses et aux musiques, propres à chaque ethnie. En même temps, vous serez subjugué par les spectacles riches en couleurs d’un peuple, défilant en arborant des masques.

La nature a gâté la Guyane. La forêt amazonienne occupe une partie de son territoire, aussi, n’est-il pas étonnant que le pays abrite environ 170 espèces de mammifères, plus de 720 espèces d’oiseaux et près de 1300 variétés d’arbres. Parmi ces animaux, il y a des espèces rares comme l’ibis rouge, le cabiai qui est le plus gros rongeur du monde ou encore le pakira, une variété de cochon sauvage. Le fond des mers et des fleuves de la Guyane renferme aussi toutes sortes d’animaux aquatiques si l’on ne cite que les caïmans que vous pourrez admirer vers la fin de la nuit dans la réserve naturelle du Marais de Kaw. La ponte des tortues luth, le long de la plage des Hattes est également un spectacle à voir absolument.

Le centre spatial de Guyane, se trouvant à Kourou mérite une mention spéciale. La visite du musée de l’espace vous fera découvrir un autre monde. Vous aurez en outre l’occasion de découvrir le site d’observation du lancement de la fusée Ariane.

La Guyane en pratique

Le coût des hébergements en Guyane est assez onéreux. Un hôtel juste confortable coûte au moins 30 euros par jour. Toutefois, si vous vous trouvez en milieu rural, vous pouvez louer un hamac, en ne déboursant que 5 euros environ. Pour les repas, avec 5 euros, on a de quoi satisfaire son appétit. La Guyane est un pays très riche en gastronomie du fait de sa diversité ethnique. Le jour de Pâques ou de la Pentecôte, vous aurez droit à la cuisine d’origine africaine, avec le bouillon d’aouara. On ne manquera pas non plus de vous proposer du couac, un met qui ressemble à du couscous. Dans les restaurants, vous trouverez un menu composé de gibiers, connu sous le nom de «viandes bois » qui sont préparés sous forme de fricassées. Tous ces plats sont savoureux et leur prix est très abordable.

Pour un séjour en Guyane, il est bon à savoir que le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire pour tout voyageur à partir de l’âge de 6 mois.

Plusieurs compagnies aériennes assurent la liaison entre Paris et Cayenne, sa capitale. Pour les déplacements à l’intérieur du pays, l’Air Guyane dessert la plupart des villes. Il est en outre possible de louer des hélicoptères ou des avions si votre budget vous le permet. Si vous préférez emprunter la route, la ville de Cayenne et ses environs sont desservis par des bus réguliers. Il vous est également possible de louer une voiture. Les accidents de la route ne sont pas fréquents car le réseau routier du pays est très bien entretenu. Pour visiter les archipels, vous pouvez opter pour la location de petites embarcations.

Répondre