Equateur



Quand partir pour l’Equateur

EquateurL’Equateur est caractérisé par un climat très changeant à cause des différences d’altitude et de géographie qui influent sur la température dans chaque ville. Au cours d’une même journée, il est courant de passer du beau temps avec forte chaleur à une pluie abondante ou inversement, et ce, en l’espace de quelques heures seulement.

Le pays ne possède que deux saisons principales : une saison humide et une saison sèche. Pendant la saison sèche, allant de juin à septembre, le pays connaît une faible pluviosité et une température relativement supportable. Pendant la saison humide, s’étendant du mois d’avril à juin, la chaleur est assez forte. On note toutefois qu’en pleine saison de pluie, le printemps semble durer tout au long de l’année dans la vallée centrale, avec une température avoisinant les 24°C.

En Equateur, la saison des pluies ne signifie pas forcément une pluviosité incessante et le pays reste largement accessible à la visite pendant cette période. Notez enfin que si la période de juin à septembre est la plus favorable à la visite, l’équateur reste un pays humide tout au long de l’année, même pendant la période dite « sèche ».

Que voir et que faire en Equateur

L’Equateur est l’une des destinations de voyage les plus prisées des touristes en Amérique latine. En effet, sa capitale, Quito, est une des plus belles villes du Sud de l’Amérique. On ne peut passer à côté du monastère de San Francisco sans être frappé par sa magnificence, une splendide église ancienne, créée au XVIè siècle, avec un ornement principalement composé d’or. Visitez ensuite Otavalo, le marché typiquement indien qui existe depuis très longtemps car il était en activité bien avant l’arrivée des Incas.

En s’éloignant un peu du pays en prenant la mer, vous trouverez la merveilleuse île Galápagos, qui est sans doute le premier parc de tout le pays. Là, vous découvrirez des merveilles de la nature avec une faune locale tout à fait fascinante de par sa grande diversité. Ce parc renferme près de 300 espèces de mammifères, dont le lama et les alpagas, ou encore les singes, et il est même possible d’y découvrir des jaguars et de nombreux reptiles. Vous aurez également l’occasion d’y admirer une grande variété d’oiseaux avec 58 espèces différentes dont la majorité est endémique.

L’existence de plusieurs parcs nationaux est une belle récompense pour ceux qui veulent partir en randonnée ou faire du trekking. Le pays compte quelques pics volcaniques dépassant les 5 000 m d’altitude, dont entre autres le Cotopaxi, qui, avec ses 5 897 m d’altitude, est réputé le plus haut volcan en activité sur terre.

Si vous y allez durant le mois de juin, profitez du « corpus Christi », ou corps du Christ, une fête religieuse locale du pays, qui s’accompagne le plus souvent de la fête de la moisson, avec des carnavals de toutes sortes se mêlant aux chants et aux danses d’une longue procession qui entraîne avec elle toute personne ayant l’esprit à la fête.

L’Equateur en pratique

Pour les ressortissants étrangers, le visa d’entrée dans le pays de l’Equateur n’est pas obligatoire tant que la durée du séjour ne dépasse pas les 90 jours. La plupart des lignes aériennes qui passent par l’Equateur, atterrissent toutes à Quito. Cependant, pour emprunter la voie aérienne, et spécialement pour les vols internationaux, il est obligatoire de payer une taxe de départ. De tous les pays d’Amérique Latine, l’Equateur se présente comme étant l’un des pays, où le coût d’un séjour est très bas. D’ailleurs, les prix affichés dans les restaurants sont tout à fait abordables et les hôtels présentent un large éventail de prix pour mieux satisfaire les touristes.

Concernant le transport, les bus et les taxis sont les moyens les plus populaires. Cependant, il est également possible de louer un véhicule : les tarifs sont très proches de ceux pratiqués dans les métropoles européennes.

Répondre