Indonésie



Quand partir en Indonésie

indonesieL’Indonésie figure parmi les destinations touristiques les plus promues par les agences de voyages et les guides touristiques du monde entier. Les raisons principales de cet engouement sont le climat tempéré chaud et humide dont jouit cette région qui lui procure une température quasi constante peu importe la période de l’année. A Jakarta par exemple, la température tourne aux alentours de 25° C toute l’année. En revanche, ce sont les niveaux de précipitations qui sont fonction de la saison. Etant donné la situation géographique équatoriale du pays, il n’existe que deux saisons principales en Indonésie : une saison humide qui s’étend du mois d’octobre au mois d’avril et une saison sèche qui débute vers le mois de mai pour ne finir qu’en septembre. Le passage à la saison sèche est marqué par une transformation du paysage qui arbore une végétation scintillante ornée par des vapeurs d’eau qui sont le fruit de l’évaporation des eaux pluviales. Il existe toutefois des villes comme Maluku qui font exception à la règle avec une inversion des saisons. Il est donc préférable de bien choisir la période afin de bénéficier d’un climat idéal lors de votre future visite en Indonésie.

Que voir et que faire en Indonésie

Si les conditions climatiques ne sont pas un obstacle pour vous, alors vous avez toutes les chances de voir et de faire un maximum de choses dans ce pays. L’Indonésie avec sa multitude d’îles (près de 17 000) et ses nombreuses ethnies (plus de 350 groupes) possède de nombreux petits trésors cachés ainsi qu’un lot d’activités qui rendront votre séjour sur place unique. Commencez votre petite visite par Bali, l’île de rêve et allez voir ses nombreux temples, ses plages de sable blanc ou encore le côté folklorique de ses habitants. Profitez de leur accueil chaleureux et vibrez pendant un court instant au rythme de leur culture et de leur religion. Ne manquez pas le théâtre balinais où de jeunes artistes interpréteront pour vous, des classiques ou encore des histoires locales à travers une musique à base de percussion de harpes et de flûtes. Une fois que vous aurez fait le tour de Bali, partez à la découverte des autres îles avoisinantes. Vous pourrez y pratiquer des activités comme les randonnées dans les rizières, ou encore pour les plus téméraires, une escalade du Mont Rinjani et ses 3700 mètres. Pour les adeptes du monde marin, vous pourrez vous initier à la pratique du surf, découvrir la faune sous-marine avec ses poissons multicolores et ses dauphins, ou encore plonger pour explorer l’épave du Liberty, un ancien cargo américain coulé pendant la seconde guerre mondiale. A la nuit tombée, les discothèques, les bars et les restaurants vous ouvriront leurs portes pour vous faire bouger au rythme de la musique et vous faire goûter les spécialités culinaires locales. Pour les accros au shopping, c’est également une heure idéale pour partir à la chasse car dans cette partie du monde, les boutiques ferment très tard dans la nuit.

L’Indonésie en pratique

Côté budget, habituellement, les touristes préfèrent sacrifier le confort au profit d’une exploration complète de la région. Pour ceux qui souhaitent avoir le minimum de soucis, il est possible de s’adresser à des sites comme Baliautrement.com, qui se chargeront d’organiser entièrement votre séjour, depuis la réservation de votre billet d’avion à votre chambre d’hôtel et même le guide touristique. Il est possible de passer par Singapour qui propose d’ailleurs les vols les moins chers pour l’Indonésie. Comme dans de nombreux pays en voie de développement, il existe de nombreux risques qui peuvent toucher les touristes et les visiteurs qui ne sont pas immunisés. Dernièrement, l’Indonésie a été touchée par la grippe aviaire et par un tsunami qui ont fait beaucoup de victimes parmi la population. Des cas de poliomyélites ont également été recensés, c’est pourquoi il est fortement conseillé de mettre ses vaccinations à jour avant de s’y rendre. Pour ceux qui ne sont pas pressés et qui souhaitent faire des économies, prendre le bateau est une alternative intéressante qui vous fera découvrir la Malaisie, qui avec Singapour est le seul pays assez proche pour permettre une croisière. Une fois sur place, plusieurs choix de moyens de déplacements s’offrent à vous : les vols intérieurs de la compagnie locale ainsi que les nombreux ferries assurent les liaisons entre les îles. Pour vous déplacer en ville, vous aurez le choix entre les bus « ekonomi » qui comme leur nom l’indique, ne coûtent pas chers ou encore les cars de luxe, les bus express ou « patas » et enfin les bus de nuits ou « bis malam ». Pour ceux qui souhaitent conduire, la prudence est de mise car aucun code de la route précis ne réglemente la circulation. Enfin, sachez qu’apprendre l’anglais et les bases du dialecte local peuvent s’avérer utile pour communiquer avec la population.

Une réponse à “Indonésie”
  1. benaroya dit :

    les ars à Javaet Bali sont-ils équipés de toilettes ?

  2.  
Répondre