Brésil



Quand partir au Brésil

BresilDe par son climat tropical et subtropical, le Brésil est un pays qui peut être visité tout au long de l’année : pays se situant dans l’hémisphère Sud, et dont la plus grande partie du territoire se trouve entre l’Equateur et le Tropique du Capricorne, l’hiver brésilien ne dure que trois mois allant de juin à août.

L’été, quant à lui, s’étend du mois de décembre au mois de février et coïncide en général avec les vacances d’été au Brésil. En ce qui concerne la température, si on ne tient pas compte des valeurs moyennes de celle des Etats situés au Sud du pays, elle varie dans l’année en moyenne entre 13°C et 18°C.

Pendant l’été, la température peut atteindre les 30° à 40°C dans les environs de Rio de Janeiro et jusque dans les régions situées dans le Sud du pays, mais accompagnée par de fréquentes averses et d’une humidité plutôt pesante.

Que voir et que faire au Brésil

S’étendant sur approximativement la moitié de l’Amérique du Sud, le Brésil est une République Fédérale constituée de 26 Etats et du District Fédéral de Brasilia, et il a comme capitale depuis 1960 la ville de Brasilia. Ses 8 547 400 km² de superficie le placent au cinquième rang des pays les plus étendus de la planète et il possède en outre des frontières communes avec presque tous les pays de ce continent Sud-Américain, sauf avec le Chili et l’Equateur.

De même, ses 183 988 000 habitants composés essentiellement de Blancs (55 %), de Noirs, d’Indiens, d’Asiatiques et de Mulâtres, le classent parmi les cinq pays les plus peuplés du monde. Cette population représente en outre presque la moitié de la totalité de celle dudit continent, et dont la majorité, soit environ les 80 %, est par ailleurs de religion catholique, et représente ainsi la plus importante communauté catholique à travers le monde.

Du point de vue historique, découvert en 1500 par le Portugais Pedro Alvarès Cabral, le Brésil restait sous colonie portugaise durant plusieurs siècles. Ainsi, la langue officielle du Brésil est le portugais, mais ce dernier présente quelques variantes par rapport au portugais pratiqué au Portugal.

Le Brésil est également un pays à vocation touristique. D’innombrables sites sont offerts aux visiteurs de ce pays : en premier lieu l’Amazonie, qui occupe environ les 42 % de sa superficie avec ses forêts et ses rivières, sans oublier le fleuve Amazone, long de 6 275 km, et ses 110 affluents puis le Pantanal, ce gigantesque marécage, très riche en faune ensuite les 275 chutes de l’Iguaçu, les 8 000 km de côtes avec ses nombreuses plages, les divers parcs nationaux, sans oublier certains sites comme le « Pain de sucre » ou le « Christ Redempteur », et tant d’autres encore. Par ailleurs, célébré dans tout le pays, son carnaval fait également la renommée du Brésil, en particulier celui de Rio de Janeiro.

Le Brésil en pratique

Les frais de séjour au Brésil varient selon le choix de chaque voyageur. Une part importante de ces frais concerne généralement les dépenses en hébergement et en restauration qui peuvent être classées en trois catégories distinctes : supérieure, moyennne et petit budget, offrant ainsi un éventail de possibilités aux touristes selon leur moyen.

La vaccination est fortement recommandée avant de se rendre au Brésil, notamment celle contre la fièvre jaune, ou contre la rage ou encore contre la fièvre typhoïde. Il est également conseillé de prendre quelques précautions pour éviter certaines maladies typiques des pays tropicaux telles que le paludisme ou encore la dengue, et de suivre les règles d’hygiènes élémentaires, comme par exemple toujours avoir les mains propres avant de manger. La vigilance est, par ailleurs, fortement préconisée aux voyageurs voulant visiter le Brésil. En effet, les agressions sont des phénomènes plutôt courants dans le pays, notamment à l’égard des touristes, et il est alors particulièrement conseillé de ne pas se faire trop remarquer. Ces attaques sont d’ailleurs plus fréquentes dans les grandes villes telles que Rio de Janeiro, Sao Paulo, Brasilia, Recife et autres… Elles se manifestent également sur les plages, aux environs des principales agglomérations, sur les routes reliant les importantes localités du littoral, et même dans la plupart des sites touristiques. Mais d’une manière générale, il est hautement déconseillé de circuler dès qu’il fait nuit et ce jusqu’au petit matin.

Pour se déplacer à l’intérieur du pays, plusieurs variantes peuvent être présentées : soit emprunter les axes routiers, soit par voie aérienne, soit par réseau ferroviaire. L’accessibilité des routes varie d’un Etat à un autre et même d’une agglomération à une autre, cependant, la qualité de l’infrastructure routière y est généralement assez bonne. Par ailleurs, les compagnies aériennes sont en nombre suffisant, l’on peut citer par exemple les compagnies telles que « Transbrasil », « Varig » ou encore « VASP » et elles offrent toutes des services plutôt satisfaisants. Par contre, bien que le réseau ferroviaire soit particulièrement important, on rencontre très peu de trains de voyageurs dans le pays.

Répondre