Bulgarie



Quand partir en Bulgarie

BulgarieAvec des étés chauds et secs, le climat est essentiellement continental. Les pluies tombant surtout en début d’été, les températures moyennes dépassent 23°.

L’hiver est froid, abondamment neigeux, plus rigoureux que d’autres pays situés sous la même latitude. La température moyenne passant sous les -1,5°, la période “dure” de l’hiver commence généralement en décembre.

Installée dans un bassin protégé des vents du Nord par les montagnes qui l’encerclent, la
capitale, Sofia, présente des températures moyennes en janvier de -2° et d’environ 21° en plein août. Les précipitations sont proches de la moyenne nationale.

L’hiver est en revanche extrêmement froid le long du Danube; à proximité de la Mer Noire, le climat est tempéré mais soumis parfois à des vents et des tempêtes violentes.
A contrario, les vallées donnant au sud vers les frontières turques et grecques jouissent d’un climat doux en particulier le long de la mer Méditerranée et de la mer Egée.
Si votre séjour a pour but de visiter l’intérieur du pays, la période couvrant mai à septembre sera idéale. De même pour la mer Noire, puisque les températures seront particulièrement douces et agréables.
Incontournable pendant la période hivernale, le ski fera le bonheur des inconditionnels du ski entre décembre et mars, voire avril avec un peu de chance.

Que voir et que faire en Bulgarie

La richesse du patrimoine historique de la Bulgarie est aussi variée que son histoire est ancienne!

Les vestiges de la civilisation Thrace, ceux de l’Empire Romain ainsi que ceux de la culture Ottomane composent un paysage architectural étonnant.
Inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco, ces vestiges permettent d’écrire l’histoire de la
civilisation Thrace encore largement méconnue. Le monument phare est la tombe Thrace de Kazaniuk, daté de la in du IVe siècle avant JC; il s’agit du monument le mieux conservé de cette culture.
Plus récemment a été mis au jour à Tatoul un site exceptionnel, centre de culte ancien de plus de 4000 ans. Le mythe d’Orphée n’est pas étranger aux fouilles qui ont été entreprises sur ce site, confirmant l’existence d’un culte dédié à un roi-prêtre dont le tombeau resterait encore à découvrir.

La Bulgarie compte aussi plus de 160 monastères orthodoxes. Parmi eux, les monastères troglodytes ou rupestres sont une expression particulière de l’apparition du christianisme en tant que religion officielle.
Si la plupart sont aujourd’hui abandonnés ou transformés en musée, il en reste un en activité: le Monastère Bassarbovski. Il est situé à une dizaine de km de la ville de Roussé, à proximité du village de Bassarbovo dans la vallée de Roussenski Lom.
La Bulgarie, outre ses monastères et ses trésors culturels, abrite d’incomparables richesses naturelles elle posséde le nombre le plus élevé de réserves de la biosphère dans le monde et de nombreux parcs naturels protégés, dont le plus ancien est celui de Vitosha.

Les montagnes en Bulgarie, dont les plus hautes, Moussala 2925 mètres, Vihren 2914 mètres sont une des destinations du tourisme aussi bien en été qu’en hiver pour les randonnées, le ski et les escalades.

En résumé, difficile de s’ennuyer tant le pays offre de possibilités et de perspectives attrayantes. Sans oublier son célèbre yaourt, héritage, là-encore, des Thraces et dont on raconte qu’il sauva Louis XI!

Répondre