Vietnam



Quand partir au Vietnam

vietnamLe Vietnam offre à ses habitants un climat très diversifié. Les montagnes du Nord sont soumises aux hivers les plus difficiles. Le delta du Mékong quant à elle, subit une chaleur subéquatoriale persistante. Le reste du pays vit dans un climat tempéré et doux, mais alterné par des moussons chaque année : d’abord la mousson d’hiver entre octobre et mars et la mousson d’été entre mai et octobre. La mousson d’hiver apporte des hivers frais et humide dans le nord du pays. Le sud, par contre, bénéficie d’un bon climat à la fois doux et sec. La mousson d’été, quant à elle, offre un temps chaud et humide dans tout le pays. En juillet et novembre, le pays est secoué par des typhons violents et meurtriers. Les inondations sont incontournables et provoquent des glissements de terrains dangereux, tout en coupant les routes et voies ferrées. Il est préférable d’éviter de visiter le Vietnam durant les inondations. A par ces catastrophes, vous pourrez vous y rendre en toute sécurité et profiter du climat généralement doux.

Que voir et que faire au Vietnam

Avec ses 3 260 km de côtes, le Vietnam est l’endroit idéal pour les amoureux de la plongée sous-marine. Vous pouvez également y pratiquer la randonnée, le cyclotourisme ou l’équitation. Les plages les plus belles sont Vun Tau et Nha Trang. Par ailleurs, le Vietnam est un pays bénéficiant d’une végétation hors du commun et d’une faune sauvage à ne pas manquer. Vous pouvez visiter les aires protégées et les parcs nationaux contenant des milliers d’espèces tels que le Cat Ba et Cuc Phuong dans le Nord, le Bach Ma au centre, et au sud, le Cat Tien.

En outre, le nord du Vietnam est riche en identités culturelles. En effet, les habitants de la frontière de la Chine et du Laos possèdent une culture unique de par leur langue, leur physionomie et les costumes traditionnels. Ne manquez surtout pas de côtoyer ces habitants du Nord qui vous feront part de leurs us et coutumes.

La visite des réseaux souterrains qui ont été creusés durant la guerre pour combattre l’ennemi, est de plus en plus prisée par les étrangers. Vous aurez l’occasion de s’extasier devant les vestiges du passé et notamment des souvenirs de guerres successives connues par ce pays.

Hanoï, la capitale du Vietnam vous étonnera par ses lacs, boulevards et parcs verdoyants. L’architecture traditionnelle a été conservée avec le plus grand respect. Ses ruelles étroites et ses quartiers historiques vous arracheront des cris de surprise. Etonnamment bien conservée, la ville reste un lieu historique, la racine du peuple.

Parallèlement à la capitale, Hué, qui est également une ville historique, a longtemps tenu sous sa coupe la dynastie des treize empereurs. Grand lieu culturel et religieux, la ville est avant tout la gardienne de magnifiques tombeaux des empereurs Nguyen et de pagodes.

Le Vietnam en pratique

Au niveau de la nourriture et de l’hébergement, les tarifs sont abordables. Un séjour durant les fêtes du Nouvel An sont à éviter car les avions et hôtels sont complets. Vous pourrez consommer un bol de nouilles ou un plat de riz avec viande et légumes dans la rue sans trop dépenser, mais si vous vous rendez dans un café ou un petit snack, prévoyez un peu plus. Les restaurants haut de gamme, par contre, affichent des prix exorbitants.

Pour votre santé, faites les vaccinations nécessaires avant d’entrer sur le territoire. Le paludisme, la dengue, la grippe aviaire et l’encéphalite japonaise sont les plus à craindre. Prenez vos précautions avec les lotions et diffuseurs électriques anti-moustiques. Habillez-vous de la tête aux pieds et consultez votre médecin, afin qu’il vous prescrive les comprimés en prévention de ces maladies. De plus, pour votre hygiène alimentaire, buvez des bouteilles d’eau capsulées, et évitez de boire l’eau du robinet et de consommer des aliments crus.

En ce qui concerne la sécurité au Vietnam, faites attention aux pickpockets. Il est préférable de laisser bijoux, sacs, papiers et billets d’avions dans le coffre-fort de votre hôtel. Il est recommandé de marcher au bord de la chaussée et d’éviter d’emprunter les cyclopousses la nuit. La drogue est strictement interdite sur le territoire. Ce délit peut entraîner de graves sanctions qui peuvent même aller jusqu’à la peine de mort. Les autorités vietnamiennes tiennent extrêmement à punir tout trafic de drogue constaté. Pour les produits pharmaceutiques, autant que possible, évitez d’en emporter au Vietnam mais si vous suivez un traitement, conservez toujours sur vous l’ordonnance de votre médecin. Les médicaments comme le Lexomil et le Myolastan font l’objet de contrôle strict.

Comment se déplacer au Vietnam ? En ville, vous pouvez prendre un cyclopousse ou le vélo, peu dangereux et beaucoup plus pratique. Pour les longs trajets, quoique périlleux, vous pouvez prendre le bus mais préférez plutôt les bus japonais ou coréens disposant de tout le confort moderne. Vous pouvez également emprunter le train, mais comptez une durée de trajet plus longue. Cependant, c’est un moyen sûr mais aussi une solution originale pour observer les paysages de rêve du Vietnam.

Répondre