Venezuela



Quand partir au Venezuela

VenezuelaLe Venezuela possède une diversité géographique étonnante et fascinante. D’une manière générale, on peut parler de climat tropical cependant, le long des côtes est considéré comme une zone tempérée chaude. Il pleut presque toute l’année dans la région amazonienne mais l’humidité se fait moins ressentir dans les plaines côtières de la partie Nord.

La pluie s’avère également très abondante dans le Llanos et dans les massifs guyanais. Au Venezuela, la température est pratiquement invariable. A Caracas, le thermomètre affiche presque toujours entre 18 et 20°C et en Maracaibo, l’un des endroits les plus chauds, la température se situe à 27 ou 28°C. La saison sèche qui dure du mois de décembre jusqu’au mois d’avril est la meilleure période pour un séjour au Venezuela. Toutefois, la visite de certains endroits, tels que les chutes, est plus indiquée pendant la saison de pluie.

Que voir et que faire au Venezuela

Chaque région du Venezuela abrite des merveilles à découvrir. Dans le Nord-Ouest, le lac Maracaibo entouré de plusieurs kilomètres de terres fertiles et marécageuses vous offriront un spectacle naturel splendide. Au sud du lac s’étale la cordillère des Andes, dont le point culminant est le Pico Bolivar atteint 5.007 m d’altitude. Dans la partie Sud-est du pays, vous serez saisi par le contraste que suggèrent les Llanos et les massifs guyanais ainsi que la grande plaine de l’Orénoque. Le fleuve de l’Orénoque est le plus long de l’Amérique du Sud. Sur le cours du Ciudad Bolivar il y a sept chutes d’eau dont les chutes de Salto Angel qui vous impressionneront par la quantité d’eau qui se jette d’une hauteur de 807 mètres, seize fois plus que le Niagara.

Outre les promenades de découvertes, vous pouvez aussi allier sport et tourisme en pratiquant des randonnées. Les quarantaines de parcs nationaux que dispose le pays sont les endroits indiqués pour cela. Le parc national El Avila est le début de randonnée le plus choisi. Pour ceux qui n’ont pas peur de grimper les hauteurs, la montagne de Sierra Nevada de Merida qui domine la Caracas est l’endroit idéal. Votre ascension sera récompensée par une vue panoramique digne des cartes postales. Pour ceux qui cherchent des plaisirs aquatiques, Venezuela est une destination qui leur est indiquée, avec ses plages, ses lacs et ses fleuves.

Le Venezuela en fête est aussi une autre facette à découvrir. Un spectacle riche en couleurs, de chants, et de danses vous attend si votre séjour coïncide à la période de carnaval, c’est-à-dire, le lundi et le mardi avant le mercredi des Cendres. La musique vénézuélienne est un mélange entre la musique africaine, européenne et amérindienne. Pour mieux apprécier le pays en pleine festivité, un petit séjour à Carupano est vivement conseillé.

Le Venezuela en pratique

Le coût du séjour au Venezuela a connu une grande hausse depuis ces dernières années. Pour un budget assez restreint, il faut compter une dépense d’environ 22 euros par jour et si vous désirez plus de confort, il faut compter au moins 48 euros par jour. Si votre séjour dans le pays coïncide avec les périodes de vacances ou des festivités, il est préférable de réserver en avance votre hôtel. Les établissements hôteliers qui proposent des prix à bon marché se situent dans les banlieues mais il faut faire très attention, car ce sont les endroits les plus malfamés, où habitent des délinquants de toutes sortes.

Concernant toujours la sécurité, on a constaté, ces dernières années, la recrudescence des actes de violences,d’agressions et de vols au Venezuela. Aucun endroit n’en est épargné. La prudence doit être toujours de rigueur, même dans les endroits où vous vous sentez protégé. En effet, Venezuela est le pays où l’on constate un taux de criminalité des plus élevés dans le monde. Les bidonvilles autour de la capitale sont à éviter absolument. En outre, les côtes ont été les théâtres des actes de piraterie. Il est alors important de privilégier le tourisme de masse et les voyages organisés.

Maiquetia, l’aéroport international de Caracas est desservi par des vols venant des pays européens et des Etats-Unis. A l’intérieur, la compagnie aérienne Avensa assure la liaison entre environ 24 villes. Pour se déplacer à l’intérieur du pays, les bus que l’on prend à la gare routière principale de Caracas est le moyen de transport le plus courant. Ils sont assez rapides et confortables, de plus, les tarifs qu’ils affichent sont très abordables. Le pays dispose également d’un réseau de métro moderne, avec un prix très acceptable. Il existe aussi des taxi ainsi que des taxi collectifs à bon marché mais ceux-ci sont souvent bondés et n’assurent pas un vrai confort.

Répondre